Communiquer en situation de barrière linguistique

Communiquer en situation de barrière linguistique

Communiquer en situation de barrière linguistique (1)

Notion théorique / Clientèles particulières, Allophone unilingue

Il est important de reconnaître les besoins particuliers d’une personne qui ne comprend pas les intervenants en raison de la barrière linguistique. Il faut alors miser sur la communication non verbale. En plus des conseils de communication s’appliquant à tous, il faut porter une attention particulière aux éléments suivants.

À faire : 

  • Vérifier si la personne comprend un peu le français ou une autre langue que l’on maîtrise.
  • Se pointer et dire son propre nom afin de l’inciter à se nommer.
  • Avoir un visage expressif.
  • Utiliser un langage verbal simple tout en l’accompagnant de gestes illustratifs.
  • Annoncer les interventions qui seront faites en présentant le matériel qui sera utilisé ou en démontrant les gestes que l’on s’apprête à effectuer, par exemple en le faisant sur soi.
  • Évaluer selon les protocoles grâce à l’observation des indices visibles, avec le toucher ou d'autres moyens non verbaux. 
Vidéo

Une dame qui ne parle ni français ni anglais a fait une chute dans un endroit public. Un témoin a appelé le 911. Les premiers répondants interviennent.

Intervention complète

...

1 élément / Date de parution ou dernière mise à jour: 

2013-11-10